Make your own free website on Tripod.com
Nidification
         Accéder              Naviguer                Consulter             Trouver            Etudier

   

 

  Plan du site

  L'historique des découvertes

  La classification des oeufs fossiles

  Le catalogue des types d'oeufs

  La fossilisation des oeufs
  La conductance des coquilles d'oeufs
  Les nids de Dinosaures
  L'attribution taxonomique

  La pathologie des oeufs

  les oeufs et l'extinction des Dinosaures

  Les gisements
    Bibliographie
    Géochronologie
     Glossaire

  Initiation à la Paléontologie



LA MONTAGNE SAINTE-VICTOIRE DANS L'HISTOIRE DES HOMMES

Chronologie
 


Les oeufs de Dinosaures    Initiation à la Paléontologie

     La montagne Sainte-Victoire


 Géologie de la montagne Archéologie de la Montagne

 

Les dates clés de l'Histoire de la Montagne , des origines à nos jours

 

Montagne Ste Victoire.gif (140514 octets)

 

-10 000 ans av. J.C . - Premières traces d'occupation humaine du massif ( Magdalénien de la grotte du Petit-Chanteur sur le versant sud de la Montagne ).

Vème siècle . - Ser ou Serf , lyonnais d'origine , choisit le versant sud de la Montagne pour y fonder un ermitage.

484. - Martyr de Saint-Ser

950 .- Première mention du village de Saint -Antonin sous le nom de " Untinos " ( " puis Sancti Antonini de Baida à partir de 1064 ). C'est l'un des villages les plus anciennement mentionnés du département.

Début XIème siècle . - Construction de la chapelle actuelle de Saint-Ser

1143 . - Le fief de Bayle ( Plateau du Cengle ) est acquis par l'ordre des Templiers qui assèchent et mettent en valeur une grande partie du plateau. Ils creusent ( ? ) la tranchée d'écoulement des eaux de " La Trenque ".

1312. - La commanderie de Bayle devient la propriété des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem

1385. - Construction de la " Tour de César " dite aussi " Tour de Queirié ", " Tour du Prévôt " . Elle servait de vigie pour alerter les aixois en cas d'invasion.

1453. - Première utilisation picturale de la Montagne Sainte-Victoire  dans un tableau d'Enguerrand Carton :" Le couronnement de la Vierge " .On retrouve la montagne figurée dans une autre oeuvre de E. Carton : " La Piéta " (1456-1457 ).

1475. - Construction du barrage de La Petite Mer par Jean de Purin pour approvisionner en eau le château du Tholonet.

Début XVIe siècle . - Erection de la première croix par un marin provençal rescapé d'un naufrage

1653. - Un riche négociant aixois Honoré Lambert fait le voeu de restaurer le prieuré ruiné du Mont Venture

1654. - Honoré Lambert devient prieur du monastère restauré du Mont Venture . Une communauté de frères Carmes y réside jusqu'en 1665

1680. - Une communauté de bénédictins Camaldules s'établit au prieuré de Sainte-Victoire

1722. - Le roi Louis XV érige la seigneurie de Vauvenargues en marquisat au bénéfice de Joseph de Clapiers , premier consul d'Aix et père du célèbre moraliste.

1746. - Luc de Clapiers , marquis de Vauvenargues rédige ses célèbres  " Réflexions et maximes " dans son château au pied de la Montagne Sainte-Victoire.

1785. - Jean Laurans érige une deuxième croix

1829 . - Première étude géologique relative à la Montagne Sainte-Victoire : un rapport de Héricart de Thury sur " Marbres , brèches et poudingues provenant des carrières du Tholonet ( BdRh) " .

1842. - Erection d'une troisième croix  par Henry Augarde , étudiant en Droit à Aix.

1850-1854. - Construction du barrage Zola au débouché des Gorges de l'Infernet

1869. - Première mention d'oeufs fossilisés de Dinosaure en Basse-Provence par Ph. Matheron ( gisement de Rognac , Bouches-du-Rhône ).

1871. - Début d'érection de la croix actuelle à l'initiative de l'abbé Meissonnier , curé de Rousset-sur-Arc.

1875. - Achèvement  de la croix  qui est ignaugurée le 18 mai de cette année.

1876. - Première tentative d'exploration du gouffre du Garagai par Louis Bouche , ingénieur des mines , Auguste Verdot et Mathieu Jury. La côte - 36 mètres est atteinte.

1880. -Thèse de Louis Collot sur la géologie des environs d'Aix-en-Provence. Il y consigne les résultats de ses observations sur la géologie de la montagne Sainte-Victoire.

1880. - Le dernier ermite Fr. Elzéard quitte le prieuré. A partir de cette date les bâtiments tombent en ruines et subissent de multiples actes de vandalisme.

1885-1886. - Sainte-Victoire s'impose comme motif dans l'oeuvre picturale de Paul Cézanne.

1890. - Dernière mention d'un loup dans la Montagne Sainte-Victoire

1902. - Deuxième tentative d' exploration du gouffre du Garagai par M.Thieux . La côte - 100 mètres est atteinte.

1928. - Première ascension de l'arête sud  de la Croix de Provence  ou arête Sourdive .

1928. - Première exploration réussie du gouffre du Garagai par P. De Joly , G. Denizot , De Gasparin , Ellis , Serre et l'abbé Pascal .

1933 . - Publication du premier guide touristique consacré exclusivement à la montagne : " Montagnes de Provence : Sainte-Victoire " de Henry Imoucha .

1935 . - Première découverte d'un oeuf de Dinosaure entier dans le bassin d'Aix. La découverte , accidentelle et consécutive à des travaux agricoles , est effectuée par un agriculteur de Rousset , P.Chamoux , au lieu-dit " Le Quartier des Prés ". Le fossile est déposé dans les collections du laboratoire de Géologie de la Faculté des Sciences de Saint-Charles à Marseille .

1945 -1952. - Construction du barrage Rigaud par J. H Rigaud et H. Coyne  ( 87 mètres de hauteur , 250 mètres de largeur et 18 mètres d'épaisseur ). Il emprisonne une retenue  de 4 millions de m3 qui se développe sur 4 kilomètres de long.

1947. - Première mention du gisement de Roques-Hautes dans une monographie consacrée aux Dinosaures du Crétacé supérieur du Midi de la France publiée par A. F De Lapparent , paléontologiste français .

1950 ( début des années 50 ). - R. Dughi et F. Sirugue , conservateurs du Muséum d'Histoire Naturelle d'Aix -en-Provence débutent une campagne de prospections systématiques des dépôts du Crétacé supérieur continental du bassin d'Aix. Ils " redécouvrent " le gisement de Roques-Hautes déja signalé et révèlent l'existence de nombreux autres gisements d'oeufs fossiles , dont plusieurs situés sur les contreforts méridionaux de la Montagne Sainte-Victoire

1954. - Début des travaux de restauration du prieuré

1955. - Création de l'association des Amis de Sainte-Victoire

1957. - Première monographie géologique rédigée sur la Montagne Sainte-Victoire par G. Corroy

1958. - Le château de Vauvenargues est acheté par le peintre Pablo Picasso

1960. - Picasso peint " les déjeuners sur l'herbe " dans l'atelier qu'il fait aménager dans le château de Vauvenargues

1964 ( 21 février ) . - Classement des 135 ha du gisement paléontologique de Roques-Hautes ( commune de Beaurecueil )

1973 ( 16 avril ) . - Inhumation de Picasso dans le parc du château de Vauvenargues

1983 ( 21 septembre 1983 ) . - Classement par décret de la Montagne Sainte-Victoire

1989 ( 28 août ) . - Le feu détruit plus de 10 000 hectares de la couverture végétale du massif

1989. - Création d'un syndicat intercommunal regroupant les 7 communes du périmètre classé ( dont Aix-en-Provence) avec pour objet de réhabiliter et gérer un massif de 15 000 ha et d'instruire un dossier d'inscription sur la liste du patrimoine Mondial de l'UNESCO.

1994 ( 1er mars ) . - Le gisement paléontologique de Roques-Hautes ( 106 hectares ) est classé réserve naturelle.

1995. - Avec 725 000 visiteurs , la Montagne Sainte-Victoire est le site naturel le plus fréquenté de la région PACA . La même année la population du massif s'élève à 132 500 habitants , dont 5 500 habitants ruraux  et 127 000 aixois .75 % de la superficie du massif appartient au domaine privé , 14 % à des forêts départementales et 11 % à des forêts communales .

 

 

 

Page en plein écran
( appuyez sur Alt + F4 pour sortir de la fenêtre ! ) 

 


Accueil  |  Historique des recherches  |  Les différents types d'oeufs  |  La fossilisation des oeufs | Les nids de Dinosaures | Les oeufs et l'extinction des Dinosaures | Glossaire

CETTE PAGE A ETE MISE A JOUR LE 04/06/04.

Copyright © 2004 Ph. Kerourio. All rights reserved

 

/