Make your own free website on Tripod.com
Nidification
      Accéder             Naviguer               Consulter             Trouver            Etudier

   

 

  Plan du site

  L'historique des découvertes

  La classification des oeufs fossiles

  Le catalogue des types d'oeufs

  La fossilisation des oeufs
  La conductance des coquilles d'oeufs
  Les nids de Dinosaures
  L'attribution taxonomique

  La pathologie des oeufs

  Les oeufs et l'extinction des Dinosaures

  Les gisements
    Bibliographie
    Géochronologie
     Glossaire

  Initiation à la Paléontologie


Initiation à la Paléontologie
 


La fossilisation Des fossiles et des hommes Fossiles et folklore

La collecte des fossiles   Itinéraires paléontologiques

Les oeufs de Dinosaures Initiation à la Paléontologie

  La montagne Sainte-Victoire



 

LE  " TEMPS PROFOND " :

L'ACQUISITION DE LA NOTION DE TEMPS GEOLOGIQUE

  

" L' Homme est là depuis 32000 ans. Qu'il ait fallu 100 millions d'années pour préparer le Monde à son intention est la preuve que celui-ci a été fait pour ça . Je suppose , j ' sais pas. Si on prenait maintenant la Tour Eiffel pour représenter l'âge du Monde , la pellicule de peinture qui , tout là-haut , coiffe la bosse du pinacle , représenterait la portion humaine de cet âge: et il serait clair pour tout le monde que la tour a été construite pour cette mince couche. Si on veut, j ' sais pas " ( Mark Twain).

" Quoi de plus rassurant et de plus commode pour accréditer la suprématie de l' Homme que le concept classique d'une jeune Terre régie , depuis ses premiers jours , par la volonté humaine  ? Et quoi de plus démoralisant   , en revanche , que d'envisager cette immensité quasi-incompréhensible à l'extrémité de laquelle l'Homme est venu habiter depuis seulement une millimicroseconde ... Le temps profond est si difficile à appréhender , si étranger à notre expérience   de tous les jours , qu'il demeure une énorme pierre d'achoppement pour notre entendement  ( ... ). Concevoir  de façon abstraite et intellectuelle le Temps est assez simple ( ... ). Quant à le digérer , c'est une autre affaire . La notion de temps profond est si étrange que nous ne pouvons la saisir qu'à travers une métaphore   ( ... ) " ( S. J Gould , 1979 ).

 

En Paléontologie la  notion la plus difficile à acquérir , et pourtant la plus fondamentale , est celle de l'immense durée des temps géologiques , de ce que le géologue américain John McPhee (1980) nomme très justement " le Temps profond ".

Les tentatives d'évaluation de l'âge de la Terre s'en tinrent pendant très longtemps aux affirmations de la Genèse selon lesquelles la création s'était accomplie en six jours ! En 1650 l'évêque Usher affirmait que la création avait eu lieu le 23 octobre 4004 avant J.C. et que l'Homme avait été créé par la Trinité le 26 octobre à 9 heures du soir ! Si les affirmations des auteurs anciens ne sont pas toujours d'une aussi rigoureuse précision , les dates proposées ont en commun d'être relativement proches de notre présent . On compte rarement plus de 4000 à 5000 ans . Christophe Colomb fait presque figure d'exception lorsqu'il date la Création de 5343 ans.

Les fossiles furent longtemps considérés comme des témoins du Déluge . La survenue de cet évènement fit aussi l'objet de multiples spéculations . Les naturalistes Scheuzer et Woodward  dataient le Déluge de 250 ans avant la construction des grandes pyramides d'Egypte . Au début du XVIIe siècle Louis Bourguet calculé qu' il s'était écoulé  " seize siècles entre la Création et le Déluge " . La brièveté dérisoire de ces périodes s'explique par le fait que la Bible imposait à l'histoire de la Terre , et donc de la Vie , une chronologie très étroite qui ne pouvait guère excéder 6000 ans .

Buffon sera l'un des premiers à inscrire l'histoire de la Terre dans une durée qu'il évalue ( très audacieusement pour l'époque ! ) à 75000 ans en faisant remarquer que les six jours de la Création ne sont que " six espaces de temps " dont " l'historien sacré ne détermine pas la durée " et en précisant que " cette énorme durée  ( ... )  n'est pas encore assez étendue pour tous les grands ouvrages de la Nature ( ... ) . Ce temps trop immense pour notre imagination est néanmoins trop court pour notre jugement ( ... ) Plus nous étendrons le temps et plus nous approcherons de la réalité ". Il faut attendre 1830 pour Charles Lyell fasse prendre conscience de l'âge considérable de la terre en chiffrant la durée de son existence , non plus en milliers d'années , mais en millions .

Une des métaphores les plus originales qui aient été cérites pour permettre d'appréhender le concept de " temps profond " est due à la plume de J. McPhee : "Imagions que le yard , mesure anglaise , distance séparant le nez du Roi de l'extrémité de sa main quand  il étend le bras  , représente l'histoire de la Terre. Un simple coup de lime sur l'ongle de son médius suffirait à effacer toute l'histoire de l'Humanité "

 

Le temps absolu et sa mesure

Le temps relatif

Une échelle géochronologique générale ( Museum de Paléontogie de l'Université de Berkeley , California , U.S.A )

Une échelle géochronologique générale sur Dol Dinosaur Omnipedia

Une autre échelle géochronologique générale sur le site du Muséum de Paléontologie de l'Université de Berkeley ( Californie , U.S.A )

Une autre échelle géochronologique générale sur le site du Morrison Natural History Museum ( Colorado , U.S.A )

 

 
 
 

Page en plein écran
( appuyez sur Alt + F4 pour sortir de la fenêtre ! ) 

 

 

Accueil  |  Historique des recherches  |  Les différents types d'oeufs  |  La fossilisation des oeufs | Les nids de Dinosaures | Les oeufs et l'extinction des Dinosaures | Glossaire

CETTE PAGE A ETE MISE A JOUR LE 07/06/04.

Copyright © 2004 Ph. Kerourio. All rights reserved

 

/